Depuis quelques mois, Google affiche dans la page de ses résultats un aperçu assez précis. Une étude récente montre que le nombre de recherches “Zéro Clic” a augmenté de 12% par rapport au 2016.
Cette tendance “Zéro clic” est encore plus importante sur les mobiles où plus de 61% des mobinautes se contentent des aperçus.

On clique donc de moins en moins sur les résultats de recherche puisque Google donne des réponses immédiates. Pour les marques le lien avec les internautes se distancie puisque toutes les informations recherchées (adresse, téléphone, itinéraires, séances, réservations….) sont accessibles au sein de l’environnement Google. Cela pourrait remettre en cause leur schéma économique car la part des clics “disponibles” se réduisent. Près d’un internaute sur deux s’arrête à la page de résultats Google et n’accède pas aux sites web référencés sur cette page.

La fin du référencement naturel ?

Faut-il abandonner l’optimisation de son référencement naturel ? Loin de là d’après les spécialistes et bien au contraire ! l’enjeu pour les marques est de contrôler les information transmises à l’internaute dans tout l’écosystème digital dès lors qu’il émet une intention de recherche.

L’enjeu pour une marque ne sera pas tant de devenir “voice edit” avec l’explosion des assistants vocaux et autres enceintes connectées, mais “answer edit” et “brand verify answers” explique Franck Negro.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *